Accueil > Séminaires > Un possible/impossible chez soi ? Quand la dépendance bouscule le lieu de (...)

Un possible/impossible chez soi ? Quand la dépendance bouscule le lieu de vie.

Vendredi 18 novembre 2016, à Plabennec (29)




 


LES ACTES SONT EN COURS D’IMPRESSION


 


 


Séminaire organisé par l’antenne Du bout du Monde


 


"Je préfère aller en maison de retraite car dans ma maison je ne me sens plus chez moi"
"Ici, je me sens bien"
"On est bien ici, mais ça ne sera jamais chez moi"
"J’entre dans ma dernière demeure"


 


Ces paroles, fréquemment entendues, nous ont amenés à nous questionner sur la notion du "chez-soi". Pour tenter d’y répondre, ce séminaire croisera différentes approches : philosophique, ethnologique, psychologique, artistique, gériatrique.



Le sentiment de sécurité, les habitudes de vie, les souvenirs vivant à travers certains lieux ou objets, sont autant d’éléments qui soutiennent l’identité et permettent de se sentir chez soi.



Est-il si facile de se sentir chez soi quand l’état de santé nécessite l’intervention de professionnels et bouscule alors le lieu de vie ?
Le domicile risque-t-il de se réduire alors uniquement au lieu travail de ces intervenants, entraînant une confusion entre lieu de vie et lieu de soin ?
Quel retentissement sur le sentiment de vivre chez soi ?



La notion du chez-soi n’est peut-être pas tant une question de murs qu’une question d’espace psychique à réinventer.



Quelles dynamiques psychiques favorisent ou non l’adaptation des personnes à ce changement de vie ?
Est-on hébergé ou habite-t-on en EHPAD ?



Cette journée se veut avant tout un temps d’échanges, de partage de réflexions et de pratiques.